Accueil > Albums Photos > Giverny-Vernon-Bizy

Giverny-Vernon-Bizy

vendredi 7 novembre 2014, par administrateur

Nouveau/new

Avez-vous pris connaissance de la nouvelle façon de visualiser les albums photos "en plein écran" avec Google Photos ? Dans la même Rubrique, cliquez sur :

  • Visualiser les albums photos.


Giverny

  • Historique

Claude Monet a vécu de 1883 à 1926, soit quarante-trois ans, dans sa maison de Giverny. Passionné par le jardinage autant que par les couleurs, il a conçu son jardin de fleurs et son jardin d’eau comme de véritables œuvres. En se promenant dans son jardin et dans sa maison, les visiteurs ressentent toujours l’atmosphère qui régnait chez le maître de l’impressionnisme et s’émerveillent devant les compositions de fleurs et devant les nymphéas qui ont été ses sources d’inspiration. En 1980, la Fondation Claude Monet est créée et, le 1er juin, la propriété ouvre ses portes au public.

Afficher l’album photos

Bien avant que l’un des peintres impressionnistes les plus admirés de ce monde ne décide de faire de ce coin tranquille son lieu de résidence, de paix et d’inspiration, Giverny possédait déjà un charme fou.

Vernon

  • Saint Louis, bienfaiteur de la cité

Vernon a une origine très ancienne attestée par des vestiges préhistoriques, celtiques, gallo-romains, mérovingiens. Elle devient, comme Gisors, une ville militaire importante après la constitution du Duché de Normandie. Richard de Reviers, Capitaine de Vernon, participa à la bataille d’Hastings, en 1066, et fit souche en Angleterre. Vernon joua un rôle politique et militaire tout au long de la rivalité des Capétiens et des Plantagenêts et fut rattachée au domaine royal par Philippe Auguste en 1196, avant même le reste de la Normandie (1204).

Afficher l’album photos

De cette époque, les témoignages sont encore nombreux : Vieux-Moulin, maisons à colombage, collégiale Notre-Dame, vestige du château de Philippe-Auguste... Mais l’histoire de Vernon ne s’arrête pas à ses rues médiévales.

Château de Bizy

  • Origine et histoire du Château de Bizy

L’histoire du domaine et du château de Bizy, qui commence au XIVe siècle, est pour le moins rocambolesque. En effet, c’est au fil des siècles et au gré de l’Histoire de France et du bon vouloir de ses différents propriétaires que Bizy a été façonné et embelli. Au XVIIe siècle, Nicolas de Bouville transforme la seigneurie en marquisat et fait construire par la même occasion un château d’habitation. Au XVIIIe siècle, le Duc de Belle-Isle, petit-fils de Nicolas Fouquet, achète le marquisat et entreprend d’agrandir le domaine, mais aussi d’aménager plusieurs jardins avec fontaines et jeux d’eau, grâce à la construction d’un réseau hydraulique.

Afficher l’album photos

Discrète mais omniprésente. Isabelle Vergé, née Isabelle Suchet d’Albufera, est chez elle au château de Bizy, perché sur les hauteurs de Vernon, dans un parc et des jardins de 80 ha. Le domaine appartient à sa famille depuis 1909.

Parc Floral de Paris

  • Au cœur de la forêt royale…

Le parc Floral de Paris est situé au cœur du Bois de Vincennes où la légende rapporte que Saint-Louis rendait justice sous son chêne… Le Parc Floral de Paris c’est 35 hectares de jardin réputés dans le monde entier pour ses collections florales exceptionnelles, son cadre environnemental et naturel. Véritable poumon vert de la capitale, le parc enchante chaque année un million de visiteurs venus découvrir plus de 3 000 plantes de collection, les expositions. Officiellement reconnu jardin botanique depuis 1998, il présente des collections uniques au monde qui raviront tous les amateurs d’art floral et de botanique.

Afficher l’album photos

Le parc abrite une collection unique de 1 500 iris différents. Il offre une articulation très adroite de plusieurs thèmes végétaux : prairie de bulbes, miroir d’eau avec sa fontaine monumentale, vallée des fleurs, pinède et sa végétation d’azalées, de rhododendrons.

La Roseraie de Provins

  • Poésie, nature et patrimoine

Si la belle ville de Provins attire, chaque année, un grand nombre de visiteurs pour les qualités de son patrimoine historique ou encore pour ses célèbres fêtes médiévales, depuis plus de 10 ans, un nouvel endroit vient compléter les visites. A quelques pas du centre historique et du côté de la ville haute, la Roseraie de Provins offre, en effet, un espace de tranquillité et de nature qui participe aussi, à sa manière, à la mise en valeur du patrimoine de la cité. Entrée dans la légende au XIIIe siècle, la Rose de Provins est, en effet, devenue depuis, une part entière du patrimoine historique de Provins et de ses beautés.

Afficher l’album photos

En plus de la Rose de Provins, on y trouve des centaines d’autres espèces de la reine fleur et ce beau jardin été maintes fois primé et reconnu pour ses qualités. Lieu de découverte et de poésie au cœur de la cité, aujourd’hui, la Roseraie de Provins forme une part incontournable de la cité et de sa valorisation.

Donnemarie-Dontilly.

  • Village médiéval

Le jardin médiéval et le cloître de Donnemarie-Dontilly font partie d’un ensemble paroissial les mieux conservés de France ! Adossée à l’église Notre-Dame de l’Assomption (XIIIe s.), la galerie du cloître conduisant à la chapelle Sainte-Quinette, a été mise en place au XVe s. Toutes deux sont classées Monuments Historiques. Au centre du jardin, la balustrade en chêne et châtaigner délimite le “jardin clos” où poussent le lys et l’angélique, réputés pour prévenir de la peste.

Afficher l’album photos

Donnemarie-Dontilly, village de caractère reconnu pour son charme et son authenticité : Nichée parmi les bois, les vallons et les champs, la commune est le résultat du jumelage de deux cités très proches mais rivales : Donnemarie-en-Montois et Dontilly, respectivement créés aux IXe et XII siècles.

Balade à la base de loisirs de Créteil

  • Un peu d’historique

Au début de l’année 1968, un projet de réalisation du Parc d’intérêt général de Créteil voit le jour. S’y trouvent ainsi, une base de loisirs, une Maison de la nature, une école de voile, des jardins, dont le Jardin d’Arménie et le Jardin de la Croisette, et des zones de promenades. Elle attire cependant un public spécifique, essentiellement du département et de Paris, pour ses activités nautiques. La base dispose d’un parcours de découverte de l’environnement et d’une maison de la nature centre de documentation et animations animé par une association.

Afficher l’album photos

La Maison de la nature de la Base de loisirs de Créteil y organise des expositions et des animations pour les enfants toute l’année. Ils y découvrent la faune et la flore locales qu’ils peuvent aussi explorer lors de balades en famille. Elle accueille 260 000 visiteurs par an. Les mois de juillet et août constitue le pic de visite avec 32% de la fréquentation annuelle